ASPATALKS : INSPIRING AFRICA !

 

Ils ont une certaine vision de l’Afrique, qu’ils défendent, qu’ils veulent nous partager ; ils sont tout sauf résignés, sont convaincus de la capacité de l’Afrique de prospérer et pensent que leur verbe, comme leur acte, doit y concourir ; ils sont bons orateurs, un brin provocateur, ou de grands timides friands de défi. Avec l’ASPATalk, nos invités, sur un sujet ouvert, livrent, successivement et de façon personnelle, les dix dernières minutes de discours qu’ils souhaiteraient léguer à l’Afrique. Ce qu’ils ont à vous dire est inspirant et vous intéressera.

Les ASPATalks de 20172018 :

  • « L’Afrique a-t-elle besoin d’élites pour s’en sortir ?« , avec M. Sylvère-Henry CISSE (Journaliste et Producteur), M. Joseph KILOSO (Fondateur de StartIt Congo),  Mme Nancy NAMBO (Fondatrice d’Exchange Work Africa) et M. Pierre Babacar SECK (Corparate Intrapreneur chez AXA), 5 mars 2018

Certaines personnes sont considérées, ou se considèrent, comme « la crème », « l’élite » africaine. Comment appréhender cette notion d’élite ? Les élites, sont-elles ces forces motrices du progrès, indispensables au rayonnement de l’Afrique ? Ou, au contraire, ces dernières ne seraient-elles que l’incarnation de la prétention, de la condescendance et des fractures sociales ?

Dans ce second ASPATalk, il sera question d’interroger les rapports de l’Afrique avec ceux qu’on appelle ses « élites » ; ainsi que de savoir si l’élitisme est une forme de leadership actuel et viable.

  • « Qu’est-ce être Africain.e. ?« , avec M. Jeffrey BUCKLES (Etudiant Ghanéen-Hollandais en Master de Public Management à Sciences Po ), M. Souleymane GASSAMA (Écrivain sénégalais, auteur d’Un Dieu et des Mœurs), Mme Danièle OBONO (Députée Franco-Gabonaise de la 17ème Circonscription de Paris) et Mme Sia TOLNO (Chanteuse Guinéenne, Prix Découvertes RFI 2011),  07 février 2018

Qui est Africain ? Qui ne l’est pas ? Y a-t-il des caractéristiques pour désigner l’Africain(e) ? Ou l’Afrique n’a-t-elle de caractéristique que sa diversité ? Être Africain(e), renvoie-t-il aussi à une condition particulière historique ou actuelle ? Requiert-il une manière d’être et d’agir, des valeurs, propres ?

Ce premier ASPATalk de l’année sera l’occasion de réfléchir sur la problématique d’identité, d’identification et d’appartenance à l’Afrique ; de considérer la place (ou le sort ?) de l’Africain(e) dans le monde et de proposer les éventuelles dispositions dans lesquelles doit demeurer l’Africain(e) pour s’épanouir dans le présent et aborder l’avenir avec assurance.